Berserk, le chevalier noir.

[Critique réalisée sur la version Blu-ray]

Existe il en ce monde la main de dieu ? Le destin de chacun ne suit-il pas au final qu’un dessein plus grand, orchestré par des puissances qui nous dépassent ? C’est en tous cas ce que tente de nous prouver Berserk. Œuvre devenue véritablement culte, elle à fait l’objet de nombreuses adaptations, et c’est de l’une d’entre elles dont nous allons parler aujourd’hui.

Ayant eu l’occasion de revoir cet animé il y à peu, et à l’heure ou une nouvelle adaptation de ce manga est en cours. je me suis dit qu’il était de bon ton d’également faire découvrir la première version animée. Adaptée en 1997, elle relate une partie de manga chère à tous les fan de Guts, celle de l’age d’or.

Notre histoire débute alors que Guts, le héros de cette histoire. Armé d’une épée à la taille remesurée, voyage à la recherche des God Hand, entités surnaturelles et démoniaques œuvrant pour un dieu qui l’est tout autant. Nous allons donc suivre ses sombres péripéties au fil des épisodes.

Car oui, Au vues des premières scènes on constate que l’anime ne fera pas dans la dentelle. L’ensemble se veut sombre et morbide et le monde que l’on nous offre parait sans merci. L’histoire s’arrête ici pour nous plonger dans un flashback qui durera sur l’ensemble de cette série de vingt six épisodes.

Leader d’un genre que l’on pourrait appeler Dark Fantasy, Berserk est le genre d’histoire qui nous fascine malgré sa flagrante noirceur d’âme. Une sorte de fascination obscure…Vous allez partir à la rencontre d’un anime sombre. mais de ceci naitra aussi de nombreux espoirs, ceux d’un homme qui cherche absolument à aller contre son destin. Mais au final ne se contente il pas simplement de le suivre ?

Guts notre personnage principal, est un caractère fort aux origines troublées et difficiles. Recueilli par une troupe de mercenaires alors qu’il n’était encore qu’un enfant, il grandira sur les champs de bataille, entouré par la mort et la souffrance. Sa vie va basculer  lorsqu’un jour il rencontrera Griffith, leader de la brigade des faucons, une troupe de mercenaires qui ne connait pas la défaite.Attiré par ce jeune leader des plus charismatiques, Guts va rejoindre la brigade et va sans le savoir , faire tourner la roue du destin vers un sort funeste.

Au fil des épisodes on se rend compte que Guts est un véritable héros à l’allure brutale mais noble. Affaibli par la vie et les épreuves, il tend a devenir plus sage au fil des épisodes. Ses diverses rencontres au sein de la troupe, vont le faire grandir et devenir un personnage profond, rempli d’une sagesse et philosophie guerrière. Personnage principale de cette œuvre, il est placé comme véritable jouet du destin qui essaie cependant d’aller à l’encontre de tout.

 

Le second personnage principal de cette fresque n’est autre que Griffith, le leader de la brigade des faucons. Ambigu, mystérieux et captivant, c’est un chef charismatique mené par une ambitions démesurée, celle de contrôler tout le Midland, le royaume pour lequel il se bat. Porteur d’un Béhélith, aussi nommé l’œuf du roi démon, il est l’artefact qui est supposé lui apporter ce dont il rêve. Mais ce rêve aura un coup, un coup bien plus sombrer que l’on peut imaginer.

Bien que son ambition semble des plus démesurées, et qu’elle risque d’apporter de nombreux malheurs, on ne peut, a l’instar de la brigade qui le suit aveuglément, s’attacher à ce personnage fort et attirant. Griffith est en effet un modèle de force et de charisme qui ne recule devant rien pour arriver à ses fins.

La troupe quant à elle est assez hétéroclyte.  Chacun y opère sa vision de la liberté et ses rêves, mais qui ne servent au final qu’un seul but, servir leur leader qui voit en eux un moyen d’arriver à ses fins.

Le dernier personnage important est certainement celui de Casca. Lieutenant de la brigade et véritable bras droit de Grifftith, cette femme, est un personnage assez fort. Véritable symbole d’une féminité qui se bat pour survivre dans un monde où elle n’a pas vraiment sa place, elle possède un caractère fort et se bat sans cesse pour mériter sa place. De par sa proximité, elle est très attachée à Griffith. Son sentiment envers lui est une mélange d’admiration et de vénération, elle le sait à la fois fragile et décidé, elle connait l’homme qui veut aller au bout de son rêve et qui est prêt à en assumer les conséquences. Cette dernière ne vois d’ailleurs par Guts d’un bon oeil, car elle voit en lui un potentiel remplaçant et en devient vite jalouse. Il se nouera cependant entre eux une relation spéciale, entre jalousie et amour qui se voudra bien écrite et incorporée à l’ensemble du récit.

 

Berserk est donc un anime assez complet. Et même si le scénario reste assez convenu, l’ambiance dégagée, la qualité d’écriture et le charismes des personnages, en particulier ceux de Guts et Griffith donnent un dimension grandiose à l’ensemble. Car au lieu d’assister à une simple ascension vers un pouvoir, on nous décrit ici une véritable fresque épique où s’entremêle rêves et amitié, mais qui nous montre également la vérité impitoyable d’un monde où règne la guerre et les combats sanglants.

Comme vous pouvez le constater, les personnages sont au tournant d’une vie plein d’espoirs et de questions. On retrouve dans cet animé des moments empreint d’un certain calme et d’une certaine poésie guerrière. Le tout sera bien sur contrebalancé par des passages guerriers beaucoup plus brutaux et sanglants, qui nous rappellerons sans cesse la dure réalité guerrière.

Le support Blu-ray nous offre une version sublimée grâce à une qualité impeccable. Les dessins bien qu’assez fixes en général sont de très bonne qualité et l’animation est réalisée avec soin. La bande son bien qu’assez moderne par rapport au contexte et à l’histoire, colle très bien à l’ambiance et apporte un réel plus à l’histoire.

Destiné tout de même à un public averti, notamment pour sa fin surprenante pour qui ne connait pas le manga, Berserk est un anime de grande qualité. C’est graphiquement très propre et le support Blu-ray fait parfaitement honneur au dessin et à l’anime. Bien qu’incomplet par rapport au manga, Il reste cependant une excellent porte d’entrée à l’univers de Berserk, car il relate les prémices de l’histoire de Guts et de Griffith.

Je conseille donc à tous les curieux de s’orienter vers cet anime que vous aurez la possibilité de vous procurer pour une relative bouchée de pain (entre 10 et 15€ neuf).

Dernière chose, sachez qu’un nouvel anime berserk est actuellement en cours de diffusion. Entamé en juillet 2016, l’anime reprends la suite des aventures de notre sombre héros et dispose actuellement de deux saisons. Animés en CGI, je ne manquerai pas de vous faire un retour dessus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s